Regards vers l’Annapurna (1951), un envoi de Louis Lachenal.

Belle émotion en ouvrant un exemplaire signé par Louis Lachenal du Regards vers l’Annapurna (1951), ouvrage qui a précédé le grand récit de Maurice Herzog, Annapurna, premier 8000. Louis Lachenal était vraiment un beau personnage, autant qu’un grimpeur de génie, profondément humain et intègre, ce qui fut moins le cas de son compagnon de premier 8000.

Christophe Cornelius, le dédicataire, fut lui même un autre de ces beaux personnages de montagne, pyrénéen celui-là, guide de haute montagne passé par Jeunesse & Montagne, le GDJ de Jean Arlaud et le Groupe Pyrénéiste de Haute Montagne, un humble praticien des sommets des Pyrénées et un personnage, au fur et à mesure qu’on apprend à le connaître, fort intéressant et plutôt sympathique.